3 conventions qui expliquent les habitudes de vos utilisateurs

Aujourd’hui, je voudrais attirer votre attention sur les réflexes incontournables qu’ont vos utilisateurs !

Vos utilisateurs sont habitués à naviguer sur leur ordinateur ou leur mobile et petit à petit, ils ont développé des réflexes, des habitudes, des automatismes dont ils ne sont même pas forcément conscient !


Ces habitudes d’utilisation, il y en a beaucoup et j’ai décidé de vous en partager 3 spécifiques et incontournables, liés aux éléments dans vos pages.

Avant de commencer, sachez qu’il est essentiel de prendre en compte les réflexes de vos utilisateurs pour ne pas gêner leur expérience d’utilisation de vos sites. Néanmoins votre créativité ne doit pas en pâtir.


Vous ne pourrez pas y échapper, vos utilisateurs ont des habitudes et il faut les prendre en considération !

3 conventions d’utilisations

Lorsque l’on conçoit un site, on réfléchit à ce qu’on va mettre dedans en fonction de ses objectifs et des attentes de ses utilisateurs. Puis on va prioriser les éléments en fonction de nos contraintes budgétaires, techniques, de ressources, etc.

Puis arrive rapidement une phase de hiérarchisation et de positionnement des éléments dans vos pages. Alors certes, l’agencement des éléments dans vos pages vas dépendre de l’importance que vous accordez à chaque élément, de ce que vous souhaitez valoriser davantage ou non, de ce qu’attendent de voir vos utilisateurs en priorité, etc.

Mais cela va dépendre aussi de bonnes pratiques ergonomiques, d’études statistiques et comportementales de vos utilisateurs puis de certaines habitudes de navigation et d’utilisation qu’on acquis vos utilisateurs.

Vos utilisateurs sont des habitués à la navigation sur site web et mobile. Il ne viennent pas sur votre site pour découvrir un nouveau fonctionnement ou de nouvelles façons de naviguer. Au contraire, il préfère ne pas être gêné, aller vite, que ce soit simple et claire pour eux.

Alors n’essayez pas “d’innover” avec une navigation fantaisiste, qui risquerait de perturber ou de lasser l’utilisateur.
Il faut que vous partiez du principe que les internautes ont l’expérience de navigation de vos concurrents et de tous les autres sites qu’ils consultent. Il est donc important de garder certains codes afin de na pas perturber leurs habitudes et mode de fonctionnement. 
 

Alors comment faire ?

✅ Il faut se plier à des règles, des conventions, des bonnes pratiques, etc

ℹ️ Il existe 3 conventions d’utilisation essentielles à connaître et appliquer. Si c’est respecté, cela facilite la navigation et permet à l’internaute d’effectuer son parcours de façon fluide et rapide. (il sera alors le plus happy !)

Quels sont ces conventions d’utilisation ?

✅ Il y a 3 types de conventions d’utilisation principales à appliquer sur vos sites internet :

  1. 👉 Les conventions de localisation ;
  2. 👉 Les conventions d’interactions ;
  3. 👉 Les conventions de présentation.

👉 Convention #1 : la localisation des éléments

La localisation de certains éléments sur vos pages sont essentiel pour vos utilisateurs. Cela permet à l’utilisateur de savoir avant même d’être venu su votre site où se situent certains éléments stratégiques.

S’il ne les identifient pas à cet endroit là, ils peuvent en être gêné et/ou cela peut vous desservir.

➡️ Le logo

Pour vos utilisateurs, le réflexe visuel, c’est que votre logo soit positionné en haut de votre site, à gauche ou au milieu. C’est là qu’ils le chercheront en premier lieu.

De plus, le logo a tendance à être un “retour” à la page d’accueil, c’est pour cela qu’ils le cherchent dans ces zones là. Cela aussi c’est une habitude qu’ont vos utilisateurs.
En cliquant sur votre logo ils “savent” et je dirais même ils “veulent” et “s’attendent” à ce qu’ils puissent accéder à votre page d’accueil. Si ce n’est pas le cas ils seront gêné dans leur navigation et ne sauront pas comment y retourner autrement. (A moins d’avoir une entrée spécifique dans votre menu avec écrit “Accueil”).

➡️ Le panier d’un site e-commerce

Vos utilisateurs ont pour habitude de voir l’icône du panier d’un site e-commerce situé en haut à droite du site. Rien ne vous empêche de le mettre ailleurs, cependant sachez que par automatisme ils iront le chercher en haut à droite et s’il ne s’y trouvent pas, ils se demanderont s’ils peuvent réellement acheter quelque chose sur votre site. Inconsciemment ils seront alors moins rassuré lors de l’utilisation de votre site.

➡️ Le moteur de recherche

Par réflexe, vos utilisateurs iront chercher une barre de recherche en haut, à droite, de votre site.

Il y a un cas pour lequel ils ne la chercheront pas forcément en haut à droite. C’est, si celle-ci est là fonctionnalité principale de votre site (par exemple dans une FAQ) et quelle se trouve en plein milieu et qu’elle est très visible dès l’entrée sur le site.

➡️ Le menu

L’habitude qu’ont vos utilisateurs, c’est de trouver votre menu de navigation à l’horizontal plutôt en haut du site. Néanmoins si ce dernier est à l’horizontal en bas du site il le repère aussi.

Par contre, il est beaucoup moins identifiable pour vos utilisateurs s’il est en burger menu (seul 27% repèrent un burger menu sur ordinateur alors que 57% le repèrent sur mobile).

Parlons mobile ! Sachez aussi que les utilisateurs repèrent davantage sur mobile une navigation qui est horizontale et visible de suite plutôt que caché dans un burger menu. Pensez aussi que certains de vos utilisateurs peuvent avoir l’écran de leur smartphone qui est cassé. Dans ce cas, avoir un menu horizontal plutôt qu’un burger menu sera beaucoup plus simple à repérer et à accéder pour eux.

➡️ Les mentions légales et CGV/CGU (Conditions générales de Vente ou d’Utilisation)

Vos utilisateurs ont pris l’habitude de les chercher ou de les voir dans les footer (bas de page) voir même tout en bas de ce dernier.

Si vous décidez délibérément de les positionner ailleurs, croyez moi ils ne les chercheront même pas ailleurs, ils se diront que vous n’en avez pas et que ce site n’est pas fiable ou professionnel, du moins.

“Si ce n’est pas là, c’est qu’il n’y en a pas !”

👉 Convention #2 : l’interaction avec les éléments

L’interaction avec certains éléments doit aussi respecter certains codes pour rassurer et guider l’utilisateur.

Ce sont des détails, mais très important car ils permettent à vos utilisateurs d’interagir avec votre site, donc avec vous. C’est le genre de détail qui peut avoir un impact fondamental sur votre conversion et auquel on ne pense pas toujours.

➡️ Le pointeur de la souris

Vos utilisateurs s’attendent INCONSCIEMMENT (je tiens à le préciser) à ce que le pointeur de leur souris change au survol d’éléments cliquables : pour devenir une petite main avec un doigt prêt à appuyer “👆”

C’est un détail mais pour certaines personnes ça joue et ça les incite à cliquer, sans ça, ils peuvent avoir l’impression que ce n’est “pas cliquable”.

➡️ Effet de roll-over sur les boutons

Cela signifie que vos utilisateurs s’attendent à ce que vos boutons changent au survol. Cela peut être le contour, la forme, la couleur, l’icône, etc qui change, peu importe mais il s’attendent à une “animation” au survol.

Cela permet de porter plus d’attention sur l’élément et cela les incite davantage à cliquer.

⚠️ Attention cependant aux éléments de survol car le survol n’est pas possible sur mobile. Ce qui signifie que tout vos éléments de survol doivent être désactivé ou traité différemment sur mobile.

➡️ Vos liens hypertextes

Tous vos liens, qui se situe dans vos articles ou au milieu d’un texte se doivent d’être facilement repérable par vos utilisateurs. Ils ont pour habitude de les remarquer car les mots ou liens cliquables sont généralement soulignés ou mise en forme différemment du texte classique (couleur différente par exemple).

👉 Convention #3 : la présentation d’éléments

La présentation de certains éléments vont permettre aux internautes d’identifier plus simplement et rapidement ce à quoi cela correspond, “sans avoir besoin de lire”. Cela passe souvent par des pictogrammes qui viennent complètement remplacer le texte écrit, surtout sur mobile.

➡️ Le pictogramme d’un bonhomme

Il signifie pour vos utilisateurs “compte”. Ils savent alors qu’ils auront un accès pour créer un compte, soit pour se connecter à leur compte.

➡️ Le pictogramme d’une enveloppe ou d’un téléphone

Il indique à vos utilisateurs une prise de contact possible avec vous. S’ils souhaitent vous contacter ils savent qu’automatiquement ils pourront en cliquant sur l’un de ces pictogrammes.

➡️ Le pictogrammes des étoiles

Vos utilisateurs en voyant une suite de plusieurs étoiles pleines ou non sauront sans indications supplémentaires qu’il s’agit d’avis d’autres internautes.

➡️ Le pictogramme du caddie ou du panier

Il est directement identifié par vos utilisateurs, lui indiquant qu’il peut effectuer des achats sur votre site.

➡️ Un bouton à la fin d’un formulaire

Vos utilisateurs s’attendent à la fin d’un formulaire à trouver un bouton de validation bien visible accompagné de conditions générales. Si ces éléments là n’apparaissent pas vos utilisateurs peuvent facilement faire marche arrière et abandonner avec la fin du processus. Ils n’aiment pas forcément devoir remplir cela, néanmoins c’est un élément qui les rassure.

⚠️ Attention cependant a bien le situer à droite, car vos utilisateurs auront le réflexe de cliquer pour valider, à droite. Il est recommandé aussi de laisser à gauche de ce bouton et de façon moins prioritaire et visible un lien ou un bouton d’annulation, qui permettra à votre utilisateur d’annuler sa démarche commencé s’il le souhaite. Ce n’est pas parce que vous indiquez à votre utilisateur qu’il peut annuler qu’il le fera, au contraire, il sera encore plus rassuré quand au bon fonctionnement de votre site et de votre marque.

🙌 C’est bien toutes ces conventions mais où est la créativité dans tout ça !?

Les exemples dont je vous parle sont des habitudes de vos utilisateurs. Rien ne vous empêche de changer ces habitudes et de proposer des choses nouvelles concernant certains éléments. Ce qu’il ne faut pas faire, c’est changer radicalement tout ces éléments d’un coup et n’en prendre aucun en considération.

Si vous ne respectez aucune de ces conventions, sachez que vous pouvez attirer et piquer la curiosité des utilisateurs au départ puis ils risquent de ne pas s’y retrouver, de se sentir perdu et de ne pas savoir quoi faire avec votre site.

Il ne faut pas avoir peur de bousculer certains codes, c’est aussi cela qui favorise une bonne expérience à vos utilisateurs. Néanmoins il faut le faire intelligemment et avec parcimonie.

Maintenant à vous de juger ! 🙌


J’espère que cet article vous sera utile, n’hésitez pas si vous avez des questions ou des remarques, à les mettre en commentaires ! 👇

Est-ce que vous appliquez ces conventions aujourd’hui ? 🤷‍♀️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *